Patrimoine

Comme de nombreuses communes du Mâconnais, Viré est dotée d'un patrimoine ancien entretenu par la municipalité et les propriétaires privés.

L'église Saint Symphorien et le château de Vérizet

Clocher rectangulaire de l'église de VérizetL'église a été construite de 1221 à 1241 par Aymand, évêque de Mâcon sur le site d'un ancienne église datant du xiéme siècle.

A partir de 1260, l'imposant clocher rectangulaire de cette église fera partie des fortifications d'un puissant château-fort appartenant aux évêques de Mâcon.

Devenu l'une des premières châtellenies royales en Mâconnais, le château a été détruit à la Révolution. Les traces d'un ancien fossé subsisteraient au nord, en contrebas de la butte qui supporte les bâtiments. Sont également visibles, la tour quadrangulaire du pont levis, le presbytère, et la salle capitulaire ou appartement de l'évêque avec des peintures murales très anciennes. Ces bâtiments sont désormais des propriétés privées.

L'église de Viré

Clocher de l'église de Viré

Les vestiges anciens de l'église datant du XIIème siècle ont partiquement disparus au fil des diverses tranformations et rénovations. Seuls, une partie des murs et le portail latéral remonteraient à l'époque romane.

Au XIXème siècle, la nef, le choeur et l'abside ont été déplacés et aménagés avec de très beaux vitraux. La peinture du choeur a été réalisée en 1901 par Victor Bussière, célèbre peintre mâconnais.Télécharger la plaquette de présentation réalisée par la Pastorale du Tourisme et des loisirs du  Diocèse d'Autun Chalon et Mâcon

Le Château de Viré dit château Chatillon

Porte d'entrée du château de Viré

Situé sur la place du village, le château de Viré dépendait de la seigneurie de Chatillon. Il se trouve actuellement à peu près dans l'état où l'ont reconstruit les De Meaux au XVIIème siècle, seul manque le pont levis.

Un portail voûté de construction ancienne portant un écusson donne accès à la cour intérieure du château. A la révolution, l’écusson de la famille De Meaux a été détruit et les angelots qui l’entouraient ont été martelés. Ce sont les armoiries du Mâconnais qui ont été placées en 1950 dans la niche de l’écusson.

Le château comporte deux bâtiments qui se font face :
- Le logis principal, bâtiment rectangulaire couvert d’une toiture à croupes et flanqué de part et d’autre d’une tour carrée et d’une tourelle circulaire, typiques du paysage mâconnais.
- Les dépendances avec 2 tours rondes de chaque côté.

La statue de Bacchus

Statue Bacchus place André Lagrange Viré

La statue du jeune dieu Bacchus versant à boire à Silène, située au cœur de Viré, est l'oeuvre du sculpteur tournusien Tiran, sur une idée de Marcel Buffenoire.

Taillée dans un bloc de pierre de Buxy, elle a été inaugurée le 21 novembre 1965 en présence de représentants du Vieux Montmartre avec qui Viré est jumelée.

 

Les lavoirs

Pédiluve et lavoir de Vérizet

La commune de Viré compte 3 lavoirs. L'un est situé au coeur du village, l'autre au hameau Le Buc et le troisième se trouve au pied des fortifications de l'ancien château de Vérizet. Devant le lavoir de Vérizet se trouve un pédiluve destiné aux chevaux.